Participer au site : news photo video
avatar Se connecter
Tir du Roy

Tir du Roy


groupesToute l'association

Tir_du_Roy

Chaque année, le printemps revenu, de préférence avant le 1er mai, les archers de la compagnie se retrouvent sur le terrain extérieur pour y disputer le Tir du Roy, ou Tir à l'Abat- l'Oiseau, ou Tir à l'Oiseau.

L'objet de ce tir de compagnie est de désigner le Roy (adultes) et le Roitelet (jeunes) de l'année et, depuis 2009, le « Fou du Roy » (adultes débutants).

Ce tir se déroule à 50 mètres pour les adultes et à une distance réduite pour les jeunes. Il consiste à abattre un oiseau de bois tendre placé au centre d'une carte ou, à défaut, d'un blason.

A charge pour le Roy, le Roitelet et le Fou du Roy de préparer les oiseaux, l'année suivante.

Oiseau

Voici l'essentiel de ce qu'en disent les Règlements généraux des chevaliers de l’arc et archers de France - Paris, 21 décembre 1934.

« Le tir à l'Oiseau a pour objet la désignation du roi de l'année. Il a lieu de préférence avant le 1er mai.

« Le Tir à l'Oiseau se fait dans l'ordre suivant : « Le ou les Empereurs, le Roi, le Connétable, le Capitaine honoraire, le Capitaine, les Officiers, puis les Chevaliers, Archers et Aspirants dans l'ordre du tirage au sort.

« Le secrétaire fait l'appel à la première halte seulement et, à ce coup, de même qu'à tous les autres ensuite, le Chevalier ou Archer absent au moment où le numéro qui précède immédiatement le sien vient de tirer perd son tour, sans pouvoir le reprendre si ce n'est à la halte suivante.

« L'oiseau, du volume du pouce à peu près, les ailes et les pattes serrées contre le corps et ne faisant aucun relief, est placé devant le noir de chaque carte, à l'aide d'une lige à collet enfoncée dans la carte, tige sur laquelle il est fixé par la queue, au moyen d'un collage solide, mais sans fil de fer ou de laiton.

« Il faut, pour que l'abat de l'oiseau soit bon et valable, que le corps de l'animal, et non pas une de ses parties, soit abattu, et qu'il ait été touché de la pointe de la flèche, ce qui se vérifie par la marque que laisse le coup.

« Lorsque l'oiseau a été abattu, celui qui a fait le coup reste sur le pas tandis que les Chevaliers présents vont relever l’oiseau et constater si l'abattage est bon et valable. »

Le texte complet est disponible ici : Icône

Traditionnellement, la remise des attributs du Roy par le Capitaine donnait lieu à un discours usuel dont on trouvera un exemple, celui de la Compagnie de Genève, en 1529.

Fin de page

 

Recherche

PROCHAINS ÉVÈNEMENTS

25
sept.
2017-09-25T19:30:00+0200
2017-09-25T21:00:00+0200

Premier cours pour les Débutants...

25
nov.
2017-11-25T00:00:00+0100
2017-11-26T00:00:00+0100

Concours salle Saison 2018

10
déc.
2017-12-10T00:00:00+0100
2017-12-10T00:00:00+0100

Sortie club au concours salle...

PHOTOS

La sécurité en ciblePrésentation du matérielMontage de l'arcSécurité sur le pas de tir et séquence de tirLe geste

Calendrier

L'actualité de l'Île-de-France